Le club sandwich interserveurs

Des événements et des rôlistes, tous les ingrédients pour un bon Sandwich !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [DOM] Notugnas.

Aller en bas 
AuteurMessage
[DOM]Notugnas

avatar

Messages : 33
Points : 526597
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: [DOM] Notugnas.   Mar 15 Déc 2009 - 22:27



15/12/09

L'histoire de Notugnas...

Chapitre 1 : Je découvris ma vie...

Je sortis, j'avais Rendez vous. Je me mis sur la place de la Fontaine de Sufokia et vis l'homme...

Bonsoir, c'est pour ce soir donc...
Oui,
je me présente. Je suis un assassin chargé de te reprendre ou de te
tuer. Il y a les mêmes vêtements à ta droite, prends les et mets les.
Je sais que si je gagne le combat, tu prendras mes yeux et mes dagues,
en attendant habille toi...


Je mis les vêtements,
j'étais pareil que lui, mais je n'avais pas les yeux rouges et les
dagues... Il me sauta dessus, me lacérant la poitrine avec ses deux
dagues. Me poussant si fort que je tomba sur un mur, il m'asséna de
coups de dagues, il voulut me transpercer le coeur, mais je rappliqua
en lui prenant la dague et lui tordant le bras. Je lui donna un coup de
genou dans le ventre et le poussa. Je fis un châtiment forcé et lui
donna le plus de coups de pieds possible. Il sauta et me mis sa dague
dans le dos... Je tituba quelques mètres plus loin pour trouver une
épée, je me l'enfonça dans le Ventre pour qu'elle ressorte de l'autre
côté, constituant un atout. Je courus et le frappa dans le ventre,
jusqu'à qu'il en crache du sang. Là, je me retourna et lui coupa un
bras. Il laissa tomber sa dague que je rammassa, et lança par terre,
hors de sa portée. Il me sauta dessus et de son seul bras, me
transperça un oeil, je tomba par terre, l'épée sortant de mon corps,
derrière moi. J'avais trop mal, je pris mon oeil et me l'arracha... La
folie du désespoir était là, je rammassa l'épée et coura vers l'homme
encapuchonnée en noir avec ses yeux rouges... Je lui enfonça la lame
dans le genou et tira vers la droite, lui coupant la jambe... Il ne lui
restait plus que sont seul bras et une jambe, il s'écroula...


Bravo... Tu as gagné...

Il
laissa tombé sa dague, et rampa jusqu'à la Fontaine. Je lui mis mon
pied sur le torse et appuya, le sang coulais de sa bouche, tout giclé
sur moi. C'était pire que sanglant ! J'étais rouge, l'odeur du sang sur
mes lèvres. J'adorais... L'homme, dans un dernier souffre, me dis :


Arrête ! Sale Démon !
Moi ? Un démon ? Non, je sauve ma vie...
Ah ah ah ! Bien raison, gars... Maintenant, prends mes yeux !


De
son bras, il me pris par le haut de mon pantalon et me tira, je tomba,
nos deux haleines se mélangeant. De son front sortis un pic, pointue.
Je voulais me retirer, mais il m'en retins. Et me l'enfonça dans
l'oeil... Enfin, sur le côté, se qui me permis de le tuer. Lui
arrachant le coeur à main nues. Je lui arracha ses yeux et me les mis
pour pouvoir voir la lumière. La lumière de la vie. Je ramassa ses
dagues et mis la capuche de son vêtement. J'avais donc les yeux rouges,
et une cape et une grande capuche noire, ressemblant à un démon. Je
pris la dépouille et regarda le visage de l'homme. Un sacrieur comme
moi... Sur son front était écrit : Bien Joué. Je me releva, donnant un
coup de pied sur sa tête, et partis...


Chapitre 2 : J'en perdis aussi...

L'aube
se levait... Dans une petite maison abandonnée, je m'étais écroulé...
Je me leva et me regarda, j'étais plein de sang... Mon frère Notugnas
n'aurait pas aimé ça...Masi je n'y pouvais rien. Je me regarda dans la
glaçe, j'avais les yeux rouges. Je mis ma capuche et sortis en
courant... J'arriva à Astrub en sueur, essayant de cacher le sang. Je
pris une bière et la bu directement. Dehors, un homme m'agressa, je lui
planta ma dague dans le ventre devant tout le monde et partis en
courant. J'étais du côté des Démons sans le vouloir... Une aura noire
sortait de moi, pire que Domen lui-même selon les Rumeurs... Je me mis
dans une vieille maison et m'entraîna sur le mur, j'avais les doigts en
sang... Je repensais à cet homme, j'avais tué un homme ! Un de mon Dieu
en plus... Je sortis de la maison et vis mon ami. Koa. Il avait le même
que moi, Koa Gulation. Un sacrieur comme moi... Je m'approcha et lui
dis :


Je l'ai tué...
Je sais... Tu as même pris ses yeux...
Je ne voulais pas ! J'en avais besoin...
Oui, ce sera un combat entre nous deux... Tu es trop dangereux maintenant !


Il
me lança un Assaut aveuglant. Avec ses Ecrabouilleur de Iop, il me fis
basculer et m'écrasa la jambe. J'étais par terre et je ne pouvais rien
faire... Il me tordu la jambe et avec son Marteau m'explosa la jambe.
Je ne pouvais plus rien faire.Je pris ma dague et lui mis dans le
torse. Je lacéra, encore un Sacrieur ça sera dur. Mon aura sortit, un
vrai Démon, il rentra dans Koa et le fis exploser de l'intérieur. Il y
en avait partout sur le mur de la maison. Mais pas sur moi... Je
m'approcha
de lui et lui dis :

Désolé, gars...


L'aura
partit, continuant sa route... Enfin ! Je commençais à redevenir
moi-même... Je continua ma route et trouva quelqu'un, Tia-Dalma, femme
de Notugnas. Nous discutâmes et nous faisâmes notre route ensemble,
durant quelques temps du moins... Elle partit seule sur des routes qui
n'étaient pas les miennes, et je continua seul. Elle me donna de quoi
acheter quelques équipements et du pain pour vivre. Je me mis au Poste
de Garde à Bonta et réfléchis. Un démon arriva, je l'attaqua, un Sram.
Il se mis Invisible et m'attaqua de tout les côtés, je contra un coup
en sentant le vent arrivé sur ma figure et m'explosa le bras, faisant
jaillir du sang sur ses os, je le voyais bien maintenant ! Je lui cassa
le bras et lui arracha les côtés. Je fouilla sa sacoche et trouva des
Kamas, je les pris. Le garde me demanda de devenir un Bontarien, moi
aussi. Je dis non et continua ma route. Je resterais neutre ! Je trouva
un puits et me lava le plus possible. Je retourna à Astrub, j'étais
recherché, je me livra à la Milice d'Amakna et croupis en Prison durant
quelques années. Je ressortis nettoyé de mes crimes, j'avais pu oublié
! On me rendis mes Kamas et ma cape. Je ne mettais plus la capuche,
j'en avais marre. Je fonça à Amakna et fonça au Cimetière de Bonta
méditer sur la tombe de Koa Gulation...


Chapitre 3 : La fin ou presque.

Il
était l'heure, je me leva de la tombe et partis. Amakna, grand monde
pour un petit homme de Sacrieur. Je ne savais pas quoi faire... Je
rencontris des gens dans les Tavernes, dans les maisons etc... Je
visitais le monde. Mais un jour, je rencontris quelqu'un, Chamsire, une
Ecaflip, nous partîmes pour un jeu en mer, le Koh-Dofus et le bateau
fit naufrage, nous n'étions que 2 survivants, et l'histoire était bien
longue, bien trop longue pour la raconter... La survie avait durée aux
alentours de 2 semaines, j'avais passé énormèment de temps à créer des
cabanes et autres pour survivre, jusqu'à trouvé une grotte souterraine
qui ramenait à la civilisation. Je sortis et me fiança avec elle, nous
partagions tout ensemble, les morts, les joies, les tristesses, jusqu'à
sa soudaine disparition en allant à Bonta... Je erra longtemps, et
rentra dans mon ancien chez moi, à Sufokia. Tout avait été acheté, un
vieux Papy qui allait à Otomai m'hébergea et je le suivis à Otomai,
plus tard, je rentra de nouveau en Amakna et rencontra quelqu'un,
Tia-Dalma, une Sadida, nous nous marîames et continuèrent ensemble,
jusqu'à sa disparition et réapparition. Je trouva une maison, qui ma
plaisait aussi, le Palais des Lacs, très belle maison. Je travailla un
ans à étudier ma géographie, les bouquins pour me présenter au
Mercenariat. Je fus admis sans trop de mal. Je fis la rencontre
d'énormèment de gens, Eucleya, Drakshadows, Killeur-Baby, Yoan,
Viky-Chan, Ecawotte, Perceval-Legallois, Fuego-Blanco,
Combattant-Olind, White-Temp et autres !

Vous savez donc tout mon passé, enfin... Mon vieux passé...

Voici le " nouveau " passé, ce qui ne remonte à pas si longtemps.


Mais à quoi pourrais-je bien servir dans le clan ? Je suis mercenaire c'est tout !
Non, Notuu. Tu est LA preuve !
La preuve ?
Oui, celle de la nouvelle loi !
Mais Eucleya, tout le monde peut le faire !
Je n'ai vu personne d'autre qui a un cercle si bas ! Cercle 44, et tu es admis ! Tu as une maturité énorme !
Ah, je suis donc la preuve que tout le monde peut rentrer si il est motivé ?
Oui, la preuve vivante !



Un
peu plus tard, je me mis à réfléchir, tout était énorme pour moi,
Eucleya qui m'aidait ou inversement, elle me disait des choses que
nul-autre ne m'avait dit, je l'aidais et lui faisais comprendre des
choses, même si ça ne lui plaisait pas... Eucleya était, et est
toujours une amie éternelle. Comme plein d'autres... Darkshadows qui me
montra une autre facette du monde et...


Chapitre 4 : Civilisé pour toujours ou pas ?

Le
monde était désormais un endroit paisible pour moi... Ou presque. Dans
un monde sans scrupule, je devenais une personne civilisé... Je trouva
une nouvelle femme, Chamsire, celle avec qui je fis un Naufrage, mais
l'histoire serait trop longue... Bien trop longue... Laissez moi vous
conter une autre histoire.

Durant ma vie d'homme normal, les
gens se volaient, se tuaient, et je les regardai, d'un air curieux...
Moi le tueur, l'assassin n'avait plus rien à faire de cela, sauf le
jour où...
Dans une ruelle déserte d'Astrub, 1 homme à la dague
d'acier voulut tuer un pauvre paysan sans défense, les yeux du
villageois étaient blancs comme néant, des larmes jusqu'au menton..
.

Monsieur ! Monsieur ! Venez m'aider !


Je
regarda l'homme, sans aucun sentiments, mais mon esprit fut plus fort
que ma raison et je courus vers l'assassin à la dague. De violents
coups de poings s'abattirent sur son visage, le sang giclait sur les
murs et sur mon visage, un sourire de meurtrier, et des dents pointues
se montraient. L'homme était mort, il ne restait rien de lui, sa tête
n'était plus... Le paysan était terrorisé face à moi, et courut
prévenir la milice. Je me mis à courir dans la ruelle et continua à
courir vers le temple Sacrieur, là, je fis un rituel suicidaire. Je
m'entailla la peau, m'enleva la chair. Je n'était plus rien... Je
m'écroulai par terre. Moi, le mercenaire ?

Un homme me ramena
à la vie, enfin, certainement un homme. Je regarda, et j'étais dans une
vieille mine d'Amakna. Je n'en bougea pas, l'exil, c'était bien.

Je
ressortis un jour, uniquement un jour, à Astrub. Les marchands et les
Bworks s'écartèrent sur mon passage, mon bras en décomposition, une
odeur putride m'accompagnant, la barbe longue, et les cheveux aux
épaules... Je me traîna jusqu'à un garde et il m'amena à la Milice, où
je raconta mon méfait de plusieurs années au par avant. On m'enferma
pour 2 années et je m'y sentis bien. Je ressortis de la prison, et me
balada dans Astrub...


[Mes motivations] Alors je désire être un Animalheure car je suis :
I]Un mercenaire haut-gradé donc j'ai de l'expérience.
II] Je suis Animateur ( et dirigeant ) de la Webradio Radio-Domen
III] Donner aux gens un bon Patey de la bonne humeur.

Et je désire vous rejoindre, pour tout simplement m'amuser, amuser les autres et passer un bon bout de temps ( et de Patey )


Partie IRL =

J'm'appelle Valentin, j'ai 13 ans, et je suis Animateur Webradio ( Radio-Domen ).
Revenir en haut Aller en bas
Alhugo
Mr.Alaredak
Mr.Alaredak
avatar

Serveur : Brumaire
Messages : 497
Points : 2145631
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 26
Localisation : Paris !

Feuille de personnage
Nom du personnage joué : Alhugo
Cercle de puissance :
146/200  (146/200)
Postes : Co-fondateur.

MessageSujet: Re: [DOM] Notugnas.   Mer 16 Déc 2009 - 0:44

Alhugoo arriva en courant dans le chalet du Club sandwich
Fiouuuf ! Il fait bien froid dehors. Q-Q-Q-QUOI ? Un parchemin sur l'étagère ? Bon bon bon que dit-il ? Parchemin....PARLE !
[...]
[...]
[...]
[...]
Parchemin...?
[...]
[...]
[...]
Bon... bah je te transmet a ceux qui sauront te faire parler !

Alhugoo recopiant d'un autre parchemin :

Citation :
Tu Ora Ta raiponse sou 5 jours. Mersi de passientai.

Fier de sa recopie qu'il n'avait pas l'air d'avoir tant raté, il s'empressa de déposer le parchemin de Notugnas dans la salle de tri

Cordialement,
Alhugoo, Co-fondateur,
Iop faux reveur. (Je sais, ça rime et ça fait forever en anglais... *se pends*)
Revenir en haut Aller en bas
Sylend

avatar

Serveur : Djaul
Messages : 599
Points : 657860
Date d'inscription : 05/09/2009
Age : 28
Localisation : Il te faut repérage ou perception, sry.

Feuille de personnage
Nom du personnage joué : Sylend
Cercle de puissance :
200/200  (200/200)
Postes : Larve violacée, Animalheure, Alaredak et Instite.

MessageSujet: Re: [DOM] Notugnas.   Mer 16 Déc 2009 - 9:44

Ha ha, humour de Iop -,,-

_________________
Invité est une fucking larve soumise à sa majesté Grasmera qui bouffe un bon sandwiche aux fraises. Invité a des tendances de schizofrénie.

Revenir en haut Aller en bas
[DOM]Notugnas

avatar

Messages : 33
Points : 526597
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: [DOM] Notugnas.   Mer 16 Déc 2009 - 18:06

Je change en " Alaredak "
Revenir en haut Aller en bas
Skolir-Skulblaka

avatar

Serveur : Brumaire
Messages : 604
Points : 2146093
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 22
Localisation : Dans le Donjon Bouf avec le BR pour devenir le FR

Feuille de personnage
Nom du personnage joué : Skolir-Skulblaka
Cercle de puissance :
96/200  (96/200)
Postes :

MessageSujet: Re: [DOM] Notugnas.   Mar 22 Déc 2009 - 15:24

Feiqua entra dans la bibliothèque et s'approcha de l'étagère ou il avait vu le parchemin de Notugnas. Il le saisit et marqua en bas quelques mots :

"Bonjour,

votre candidature a été accepté. Vous devenez dès lors un membre de Alaredak sous les ordres de votre chef tyrannique nommé Alhugoo. Félicitation a vous et bonne journée.

Cordialement Feiqua"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [DOM] Notugnas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[DOM] Notugnas.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le club sandwich interserveurs :: Le couloir des postulants :: Les étagères :: Parchemins acceptés-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit