Le club sandwich interserveurs

Des événements et des rôlistes, tous les ingrédients pour un bon Sandwich !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée d'un Féca

Aller en bas 
AuteurMessage
Atyriu

avatar

Serveur : Brumaire
Messages : 648
Points : 398318
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 21
Localisation : Quelque part ._.

Feuille de personnage
Nom du personnage joué : Atyriu
Cercle de puissance :
1640/200  (1640/200)
Postes : Patate éclair!

MessageSujet: Arrivée d'un Féca   Mer 28 Oct 2009 - 16:31

Le 28 octolliard 639

*Atyriu entra dans la sandwicherie*

Bien le bonjour amateurs de sandwichs au cornichon ou au tofu, bien le bonjour! Je vais vous conter l’histoire de ma vie et j’espère qu’elle vous plaira. (Oupah)

Tout débuta le 13 Fraouctor 635, quelques mois avant mon dixième anniversaire. Ce jour-ci mon père, disciple de Iop et ma mère d’Eniripsa (la généalogie de ma famille est un peu bizarre) m’annoncèrent, (Scène émouvante 1) à moi, un jeune Féca sans défense que je devrai les quitter le jour de mes dix hivers. A partir de cette annonce, mon père ne cessa de m’entraîner et ma mère de nous soigner. Habitant sur l’île de Nowel, je pris l’habitude de chasser le tofu enneigé. Au fil des semaines j’appris les techniques ancestrales des sapiks et des sokais firefoux.

Un jour que je rentrai de la chasse au tofu, je vis un incendie démarrer derrière le bois, là où se trouvait ma maison. Je courrai dans la crainte du pire et en arrivant sur les lieux, constata que tout avait brûlé. Je cherchai dans les décombres en espérant ne trouver aucun cadavre lorsque je les vis… Les corps sans vie de mes parents, gisant sur le sol. (Scène émouvante 2) Je me mis aussitôt à pleurer toutes les larmes de mon corps, lorsqu’un disciple d’Osamodas s’approcha, mit sa main sur mon épaule et me demanda :

« C’était ta maison ? »

J’acquiesçai dans un soubresaut. L’osamodas m’emmena dans une cabane non loin des débris de mon ancienne maison. Il me posa dans le lit et me dit :

« Dors bien. Tu verras demain, tu iras un peu mieux. »


Effectivement, le lendemain je me sentais un peu mieux. Mais le chagrin d’avoir perdu mes parents m’enlevait ce sentiment de confort.
L’osamodas arriva et m’expliqua qu’on partirait dans l’après-midi. Il m’expliqua aussi pourquoi il était de passage sur l’île de Nowel et bien d’autres choses.


« Et votre nom ? Demandais-je, Quel est votre nom ? »

« Ichiro, me répondit-il. »

Le lendemain nous partîmes de l’île de Nowel pour aller explorer les autres terres du monde des Douzes. Nous visitâmes Bonta, Brâkmar, traversâmes les landes de Sidimote, les champs de Cania, les montagnes des koalaks, la contrée d’Amakna, allâmes sur l’île des Wabbits et prîmes quelques vacances sur au soleil sur l’île de Moon (Oui c’est paradoxal mais bon…) et enfin nous arrivâmes à Astrub.
Déjà le nombre d’aventuriers présents me perturbaient. Nous trouvâmes une maison confortable et nous nous y installèrent.


Durant les mois qui suivirent mon maître s’en allait souvent explorer des contrées inconnues, tandis que moi je restais a Astrub. J’appris durant cette période quelques métiers et me perfectionnais au combat ainsi qu’à la chasse au tofu.
Un jour, lorsque je chassais, je m’aperçus que le tofu que je poursuivais portait un papier autour de la patte gauche. Je l’attrapai et déroulai le papier. Ce dernier indiquait :


« Atyriu…Besoin…D’aide
Ichiro »

Au dos de cette missive était marqué un grand M.

Immédiatement je rentrai chez moi et cherchai à quoi pouvait correspondre ce M. J’ouvris ma carte et je vis à l’ouest une île nommée « Île du Minotoror ». Etant sur que cela ne pouvait être que ça je fonçai vers le zaap. Je pris celui des landes de Sidimote et continuai de courir, en pensant à ce qui aurait pu lui arriver. Craignant le pire, j’accélérais l’allure.
Arrivant au bateau pour l’île, je payai 500kamas pour monter à bord et pour me reposer un peu.
Sur le bateau je fis la connaissance de Sim le Soft, un sram croyant que les villes étaient une invention des kanigrous pour le fuir. Le voyage dura à peine une heure. A l’arrivée, Sim partit chercher les bêtes qu’il croyait cachées et moi mon maître.


Arrivant sur la scène de combat je vis mon mentor étendu sur le sol. (Scène émouvante 3) Je croyais revivre la même scène que sur l’île de Nowel mais avec un incendie en moins et un minotoror en plus. Ce dernier me narguait et semblait me provoquer. Ichiro arriva à peine à prononcer :
« Prends… l’œuf… dans ma poche…. »

Il poussa son dernier râle et rendit l’âme. Tremblant, je fouillais dans sa poche et quelle fut ma surprise lorsque j’aperçus un Dofus. Aveuglé par la lumière que rendait celui-ci, je dus fermer les yeux pendant quelques secondes et une douleur vive me traversa la poitrine en même temps qu’un sentiment de puissance.
Je vis que le Dofus s’incrustais dans ma poitrine.
Je tournai la tête vis le minotoror. Aveuglé par la rage et la puissance du Dofus, je fonçai vers lui. Le combat ne dura guère plus de cinq minutes.


Désespéré, je rentrai à Astrub, le corps de mon maître dans les bras. Lors du chemin vers le cimetière, je remarquai que les monstres se taisaient devant ce spectacle funeste. J’enterrai seul celui qui fut mon mentor et rentrai chez moi.

Arrivé, je pensai à une chose. Je devais tirer un trait sur le passé. Je cherchais de l’action, j’allai m’engager chez les Eynires, aspirants mercenaires de Brumaire. Cela me plut énormément mais quelque chose manquait. Une famille et un bon sandwich…


Voila mon Herpé. Bon j’avoue que ce n’est pas très gai. Mais c’est tiré d’une histoire vraie. J’ai vraiment eu un mentor que j’ai rencontré su l’île de Nowel. Bon par contre le minotoror et le Dofus c’est fictif ^^’. Mes motivations seraient, et bien que je cherche une guilde Rôle Play et qui organis des évents, tout ça… Et un bon sandwich entre koupins Smile. Sinon pour ma généalogie, mes grands-pères étaient un Ecaflip et un Sadida, mes grands-mères, une Enutrofette et un Cra. Je crois bien que je suis le seul Féca de ma famille. ^^'

Spoiler:
 

P.S. : Et désolé si ce n’est pas dans la bonne partie, je savais pas où poster ^^’
Revenir en haut Aller en bas
Go-Dot
L'Animalheure
L'Animalheure
avatar

Serveur : Brumaire
Messages : 137
Points : 1885101
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 25

Feuille de personnage
Nom du personnage joué : Go-Dot
Cercle de puissance :
92/200  (92/200)
Postes :

MessageSujet: Re: Arrivée d'un Féca   Mer 28 Oct 2009 - 17:02

Belle candidature, je trouve ! Pas de fautes repérées, une histoire plutôt bien menée (Même si les histoire émouvantes, c'est pas du tout mon truc). Bref, j'envoie ça à la salle d'étude.
Revenir en haut Aller en bas
Skolir-Skulblaka

avatar

Serveur : Brumaire
Messages : 604
Points : 2146079
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 22
Localisation : Dans le Donjon Bouf avec le BR pour devenir le FR

Feuille de personnage
Nom du personnage joué : Skolir-Skulblaka
Cercle de puissance :
96/200  (96/200)
Postes :

MessageSujet: Re: Arrivée d'un Féca   Jeu 29 Oct 2009 - 11:18

Bonjour,

j'ai le plaisir de vous annoncer que votre candidature est acceptée. Vous devenez dès lors un chienchien chaud. Pour le reste du parchemin, regardez les réponses des autres candidature acceptée.

Cordialement Feiqua
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'un Féca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'un Féca
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le club sandwich interserveurs :: Le couloir des postulants :: Les étagères :: Parchemins acceptés-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit